Défi,  Émotions

Que voulez-vous dire ? [partage personnel]

Exactement la question que me pose Facebook chaque jour quand j’écris des publications.

Exactement la question que je me pose depuis 2 jours.

Mais qu’est-ce que j’ai envie de dire putain ?!

En fait, la question c’est surtout : comment je peux oser le dire ?!

Oui, la peur de dire vraiment ce que je pense m’embrouille l’esprit au point que je ne sais même pas (à priori) ce que je voudrais dire.

J’ai peur.

Et je t’avoue que cette peur, je l’ai depuis des années.

J’ai été extrêmement timide.

Heureusement j’étais dans une petite école avec une classe unique, ça m’a aidée à me faire des copines.

Au collège, un peu dur mais j’avais quelques connaissances qui m’ont aidée à rencontrer d’autres gens avec qui j’ai passé ces quatre années.

Au lycée j’ai débarqué dans un établissement où je ne connaissais personne et j’ai carrément passe l’année de ma seconde toute seule.

Complétez paniquée et honteuse en plus d’être à l’écart.

Pas moyen pour moi d’aller vers les autres.

Mais qu’est-ce que j’avais peur putain d’aller parler aux autres. De ne pas être acceptée. De ne pas savoir non plus ce qu’on fallait dire pour être aimée et acceptée.

En première je me suis dis qu’il n’y avait pas moyen que je reçoive ce que j’avais vécu en seconde.

Alors j’ai décidé, dès la première semaine de me forcer à aller m’assoir avec des filles de ma nouvelle classe.

Et oui, je me suis FORCÉE !

Je te raconte pas à quel point j’étais paniquée et le temps que je suis restée debout à me décider à y aller.

Ça a été hyper dur et je t’avoue que c’est CE moment qui me revient directement en mémoire quand je fais des exercices de remémoration de mes plus grandes victoires.

J’AI ÉTÉ M’ASSOIRE AVEC DES FILLES DE MA CLASSE !

C’est tellement ridicule quand on y pense comme action, et pourtant pour moi ça a été juste énorme.

D’ailleurs il me semble que c’est à partir de ce moment que j’ai vraiment décidé de me bouger les fesses pour dépasser la timidité et ma peur des autres.

J’ai accepté des sorties.

J’ai accepté de discuter sur Messenger.

(Ah oui, parce que du coup je me suis faite des copines autour de cette table 😉)

Quand je suis entrée en BTS deux ans après, puis en école d’ingénieur encore deux ans après, c’est le souvenir de ce moment qui m’a portée pour aller vers les autres dès la première semaine et me faire des potes.

J’ai plus jamais été toute seule.

J’ai osé m’exprimer et me montrer de plus en plus.

J’ai même rencontré mon copain (maintenant mon mari ❤) en BTS et il a été super surpris quand je lui ai dit que j’étais timide 😅😉🤪

Il y a deux ans j’ai même passé un cap en osant me montrer sur internet.

J’ai créé un blog. Deux. Ah non, trois 😅😂🤣

J’ai même lance une chaîne Youtube putain !!!! Alors là, c’est carrément balaise😮😮🤩

(Ah oui, non, en fait j’en ai même lancé deux 😱🤣🤣)

J’ai commencé a publier sur Facebook.

Jamais au grand JAMAIS je n’avais publié sur Facebook de ma vie !

Oh, et puis, je suis allée chanter dans la rue avec mon père aussi 😉

J’ai été payée pour chanter à un mariage. Je tenais une voix à moi toute seule !

Depuis novembre 2020 je poste une publication tous les jours sur Facebook !

J’ose de plus en plus aller découvrir des nouveaux trucs. Des nouveaux groupes. Rencontrer des nouvelles personnes.

Je commence même à initier des projets. A proposer des choses.

Qu’est-ce que j’ai évolué putain !

C’est dingue !!!

Et pourtant, je sens que si je suis plus à l’aise pour m’exprimer, ne n’ose pas encore être pleinement moi-même dans les échanges.

A vraiment dire et faire ce que je veux.

A être spontanée.

Je réfléchis encore beaucoup à ce que je vais dire et a comment ça peut être pris/reçu par les autres.

Et, parce que j’en ai bien pris conscience depuis quelques jours et que j’ai envie de “bien faire”, ça me bloque total dans mon expression.

Alors je décide de reprendre comme j’ai fait pour sortir de la timidité.

Faire des petits pas.

Oui, j’ai encore très peur de dire ce que je pense vraiment.

Au point que la plupart du temps la peur m’embrouille tout se suite l’esprit du coup je ne sais même plus ce que je voulais dire.

Oui, j’ai vraiment envie de dire des choses intelligentes qui pourraient servir à tout le monde.

Oui, bon, c’est vrai, j’ai envie de paraître intelligente !

J’ai encore envie qu’on me dise que je suis une bonne fille, que ce que je dis est génial et que j’ai changé votre vie.

Et en même temps, le problème est que, quand on me le dis vraiment, bah j’y crois pas.

Et je comprends même pas pourquoi on me dis ça 😅

Ce qui me conforte dans le fait de me connecter encore plus profondément à moi.

Continuer à me reconnaître et m’accepter telle que je suis.

M’aimer de plus en plus.

Et m’exprimer de plus en plus sincèrement et spontanément.

Tout en me lâchent la grappe quand ce n’est pas parfait.

Je ne trouve pas cet article parfait.

Je me dis que ce n’est pas 100% moi.

Que j’ai encore un peu envie de plaire et de dire ce qui “fait bien”.

Et pourtant, c’est 100% de ce que je peux faire maintenant.

Et je préfère le faire plutôt que d’attendre la perfection dans l’immobilisme.

Parce que je sais d’expérience que plus je vais attendre pour le faire et moins j’ai de chance de le faire.

Donc ce n’est pas parfait mais je le fais quand même.

Et honnêtement, je suis très satisfaite finalement de ce que j’ai écrit.

Ça me ressemble.

C’est moi.

Je suis heureuse de voir le chemin parcouru.

De voir le chemin qui me reste.

Et de me dire qu’avec l’entraînement, ça vient.

Que je fais carrément plus qui y a quelques années.

J’ai grandi.

Et je grandis encore.

Et je suis hyper ravie de réussir à l’exprimer aujourd’hui ! 😃

YES !!!! 🎉

Dis moi en commentaire ou en mp ce que t’inspire cette histoire pour toi 🙂

Si cet article t'as plu, partage le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *