Avancer,  Émotions

Je déprime… parce que je n’arrive plus à rien faire

Cette semaine a été compliqué pour moi.

J’ai vachement avancé vers mon objectif les semaines précédentes et là… j’ai bloqué !

Plus envie de rien, j’arrivais plus à rien faire, même si j’avais fait une liste d’actions à poser…

J’ai déprimé.

Je me suis sentie (très) nulle.

En gros j’ai été pas bien.

Ah oui, et je me suis aussi dit que j’étais vraiment une merde et que je n’y arriverais vraiment jamais. 

🤔🙄

Mmh, bon.

Ca t’es déjà arrivé ?

Des moments où tu te sens bon.ne à rien ?

Des moments où tu te dis que tous tes efforts n’ont servis à rien et que tu ne t’en sortiras jamais ?

(Oui, on peut être très extrême là 😥😱)

C’est la déprime

Alors, qu’est-ce qu’on fait ?!

Qu’est-ce que moi j’ai fait ?

J’ai pris conscience déjà que j’étais dans un mode “fouettage” envers moi-même. (Je ne sais pas si ça se dit comme ça mais tu as compris l’idée 😅)

Et du coup j’ai testé plusieurs trucs pour sortir de là-dedans.

Autant te le dire tout de suite, j’ai principalement cherché à améliorer mon état interne pour sortir de ce sentiment de lourdeur et de malaise que je ressentais, plutôt que de chercher des techniques qui me permettraient de poser les actions que j’avais prévues. Pour moi, l’état interne passe en premier 😄.

1- Célébrer mes accomplissements

Pour commencer j’ai décidé de célébrer tout ce que j’avais accompli ces dernières semaines.

Parce que, putain, j’en ai accompli des trucs géniaux ces derniers temps !!!

Et prendre le temps de se poser pour célébrer, c’est essentiel pour ancrer qu’on avance. (Tu sais, plutôt que de rester focalisé tout le temps sur tout ce qu’il reste à accomplir 😉)

Je me suis donc accordée un temps, rien que pour moi, pour célébrer tout ça. Juste pour célébrer, sans rien vouloir faire d’autre.

Pour moi ça s’est traduit comme ça : 

  • j’ai acheté un livre que j’avais grave envie d’avoir 
  • j’ai fait la liste de ce que j’avais réussi/réaliser/accompli ces dernières semaines. (Histoire de me rende compte qu’elle était super longue 😍🤩)

Top !

Ca fait vraiment du bien, parce que ça permet de prendre conscience de tout le chemin qu’on a parcouru !

Victoire ! Je suis déjà bien haut quand même 😄👍🤩

Et c’est important de le faire je trouve pour sortir de l’éternelle insatisfaction qu’on peut ressentir sinon quand on regarde toujours ce qu’il nous reste à faire.

Merde ! Pour moi, il y a quelques semaines j’étais bien incapable de proposer des coachings à qui que ce soit. Et là, non seulement j’ai proposé, mais j’ai aussi coaché des gens !!!!

Plutôt que de me focaliser sur le fait que je ne sais pas comment continuer, que je n’ose pas en reproposer d’autres, encore moins demander de l’argent pour ça… Je peux déjà célébrer de l’avoir fait !!!! Parce que c’est une putain de grande réussite !

Et ça fait du bien, de voir mon avancée 😃👍

2- Regarder mes réussites au présent – dans TOUS les domaines de ma vie !

Un peu le même style que le précédent mais plus orienté sur le temps présent ou les quelques jours précédents.

J’ai choisi d’orienter différemment mon regard : c’est vrai que niveau pro, cette semaine ça a été un peu le désert…

Mais j’ai accompli pleins de trucs géniaux dans la relation avec mes enfants. Pour moi. Dans la gestion de l’instruction en famille.

En fait, je n’ai pas “rien” fait ! 

Si je prends du recul sur la situation globale je n’ai quasiment rien fait du côté pro c’est vrai (mais en fait quand même un peu !) et j’ai réussi pleins de trucs dans ma vie perso !

Changer mon regard pour m’entraîner à regarder tout ce qui va bien… plutôt que toujours ce qui ne va pas

Et c’est important de le regarder et d’en prendre conscience.

Parce que j’aurais pu rester avec mon “je n’ai rien foutu cette semaine” (et la déprime qui va avec, forcément) alors qu’en fait c’est clairement pas vrai !

Le fait de regarder tout ce que j’ai réussi, ça m’a aider à relativiser et surtout à voir que j’ai accompli pleins de trucs cette semaine ! Même si ce n’était pas forcément dans LE domaine qui m’intéressait. Mais qui n’est pas plus important que les autres en fait.

La vérité c’est que ma vie est remplie de pleins d’aspects différents (pro, perso, familiales, relations, etc…) et que ne pas avoir avancé dans un domaine ne signifie pas que je n’ai pas avancé dans ma vie.

Bon, tu as compris.

Si ça t’intéresse de mettre ça en place pour toi (t’entraîner à voir tes victoires et accomplissements) tu peux aller lire cet article très complet sur ce sujet : Comment améliorer l’image que j’ai de moi-même ? Le cahier de réussite

Pour moi c’est définitivement l’exercice le plus essentiel à mettre en place dans sa vie !

3- Ai-je du pouvoir là-dessus ou pas ?

Au final, ce que j’ai fait c’est observer que c’était un schéma récurrent dans ma vie. (Le fait de réussir à poser des actions puis avoir des moments de déprime insurmontables)

Que clairement j’étais face à un blocage énorme, que je traînais depuis un bout de temps.

Et malgré tout ce que j’avais déjà fait, je n’en sortais pas.

Du coup, j’accepte aujourd’hui que je n’ai pas de pouvoir là-dessus.

C’est bon, j’ai testé, je ne peux pas le dépasser toute seule.

Et rester avec la croyance inverse : je peux tout régler/dépasser toute seule, ça ne me sert pas du tout. Parce que du coup je tourne en rond.

Donc : je note mon blocage observé dans un coin de ma tête (bientôt dans un carnet) et je le travaillerais avec ma coach perso ou dans un stage.

En attendant, je peux arrêter de me torturer avec ça, me sentir nulle, etc…

Parce que je ne peux pas le bouger toute seule ! Point.

C’est tout.

Donc pas la peine de passer mon temps à me torturer pour un truc sur lequel je n’ai pas de pouvoir direct.

Pas de pouvoir ??

Ca te parait bizarre ce que je te dis là ?

Il y a quelques temps moi aussi ça me paraissait bizarre et pas juste.

Bah non, je suis sûre qu’à force de volonté et de détermination on peut tout transformer et bouger soi-même !

J’ai fini par revenir sur cette croyance (comme je te l’ai dit plus haut) en voyant que malgré tous mes efforts et tout ce que je faisais, tout ce que je réussissais, certaines choses ne bougeaient pas d’un poil !

C’est ce qui m’a convaincue de prendre un coaching en début d’année.

D’en reprendre un autre il y a 2 mois.

De faire des stages Feu sacré contenant des déblocages de l’inconscient.

Eh oui, parfois on a besoin d’aide pour continuer à grimper.

Parce qu’il y a clairement des choses que ne peut pas régler tout seul. Des choses sur lesquelles n n’a pas de pouvoir directement. Des choses sur lesquelles on a besoin de l’aide de quelqu’un. Des choses qu’on ne voit même pas soi-même !

D’ailleurs j’ai eu 2 coaching pour moi cette semaine (un coaching life et un coaching santé), et c’est suite à eux que j’ai pu :

  • célébrer toutes mes réussites des derniers mois (avant ça, j’étais encore bien en mode “je suis nulle”)(le point n°1 dont je t’ai parlé en débt d’article)
  • poser une action dans le domaine pro (celui qui coinçait grave) en proposant une nouvelle séance de danse sensitive (inspirée de la Biodanza) sur Facebook.

Et finalement passer une semaine bien meilleure que comme c’était parti. Même si je n’ai pas spécialement plus avancé sur les actions où je bloque.

Donc, plutôt que de rester coincé avec un truc sur lequel on n’a finalement pas de pouvoir autant le garder dans un coinavancer sur le reste en attendant, et se faire aider le plus vite possible sur ce sujet pour l’évacuer/le régler et passer à autre chose.

D’ailleurs j’ai repéré 2/3 autres blocages depuis.

Je vais les aborder dès la semaine prochaine en coaching !

Et en attendant, je ne vais pas trop me prendre la tête avec ça.

Donc oui, pour moi c’est vraiment essentiel d’être accompagné à un moment pour vraiment avancer en profondeur dans sa vie !

Y a pas à tortiller !

Sans ça tu ne changeras jamais vraiment ta vie en profondeur.

Et puis, franchement, quand on bloque sur un truc, qu’on déprime, parler à quelqu’un ça fait carrément du bien !

Si en plus la personne en question est un.e coach qui va t’écouter pleinement, avec bienveillance et va t’aider à voir ce qui te bloque et t’aider à trouver des solutions que tu pourras mettre en place dès la fin de la séance, c’est tout bénéf pour toi !

Conclusion

Voilà les trois grands points qui m’ont aidés à traverser cette semaine et à la finir de manière relativement sereine 😃

(Pas totalement parce que j’ai encore bien l’habitude d’être focalisée sur tout ce qui ne va pas 🙄 – mais je sens qu’à force de m’entraîner j’arrive de mieux en mieux à intégrer tout le positif et les réussites de ma vie. Ca vient !! 😍)

Résumé :

  1. Regarder tous mes accomplissements et réussites des derniers mois (ou semaines ou années). Et prendre le temps de célébrer !
  2. Regarder mes victoires ces derniers jours dans tous les domaines de ma vie !
  3. Me demander si j’ai du pouvoir ou pas sur ce que je suis en train de vivre : est-ce que c’est un schéma récurrent qui se répète depuis au moins plusieurs années -> dans ce cas, aller se faire aider sur ce point et avancer sur d’autres sujets en attendant ; si non, qu’est-ce que je peux mettre en place pour avancer (en utilisant les petits pas par exemple).

Voilà pour moi 🙂

Pour finir, regarder et accepter mon rythme, accepter d’avancer à ce rythme, m’a bien aidée. Mais là, j’en parlerais une autre fois (un autre article). Bisous ❤

Et toi, qu’est-ce que tu fais quand tu es dans des moments de déprime où tu n’arrives plus à rien faire ?

Est-ce que l’un ou l’autre des trucs que je t’ai partagés plus haut te parle et tu as envie de le tester pour toi ? Lequel ?

Si cet article t'as plu, partage le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *