Danse sensitive

Comment pratiquer la danse sensitive chez toi ? (tips)

Tu as envie de te reconnecter à toi ; de calmer ton mental et être dans la simplicité de la vie ; de remettre du plaisir dans ta vie et te sentir vivante ?

Tout ça passe par LE CORPS.

SE RECONNECTER À SON CORPS.

Et pour ça il existe un outil ultra puissant : la danse sensitive.

Parce que ça te ramène à ton corps, à tes sensations, sans prise de tête et en plus, c’est quand même hyper chouette de danser ! (Plaisir 😉)

D’ailleurs, je précise que si tu n’aimes pas danser de base, ce n’est pas un problème, par contre ce n’est peut-être pas la méthode idéale pour toi. 😉

Pour en savoir plus sur la danse sensitive : ce que c’est, à quoi ça sert et ce que ça apporte, je t’invite à aller lire cet article.

Ici je vais t’expliquer comment faire chez toi, de la danse sensitive.

Comment faire de la danse sensitive ?

La danse sensitive étant de la danse libre, je vais avant tout t’encourager à faire ça comme ça : mettre de la musique et danser simplement, comme ça vient, sans te poser de questions.

Et après seulement, tu pourras mettre plus d’attention, si tu le souhaites, sur tes ressentis corporels.

En fait, ça devait même venir naturellement tout seul.

Donc sérieusement, quand tu débutes, ne te prends pas la tête avec ce que tu devrais ressentir, ou le fait que tu ne ressens rien, ou je ne sais pas trop quoi.

Mets juste la musique et danse comme tu as envie.

Si ça te fait plaisir de danser, tu es en train de sentir quelque chose ! Le plaisir !

Et c’est une super première étape 😉🤩❤

Si tu ne te sens pas trop à l’aise, voici mon protocole pour t’aider à te lancer

Mets toi dans une pièce à part.

Ferme la porte et les rideaux/volets si tu as peur que quelqu’un puisse te voir.

Trouve un emplacement. (Avec au minimum 1m d’espace tout autour de toi)

Choisi la musique que tu veux. Une musique que tu aimes de préférence (plus facile pour se reconnecter au plaisir 😉)

Mets la musique.

Ferme les yeux. Ou pas. (Fais ce que tu sens et/ou où tu te sens le plus à l’aise)

Écoute la musique.

Et laisse venir ce qui vient.

Si rien ne vient, c’est parfait.

Reste juste là en présence avec la musique et ce qui se passe dans ton corps.

Si un mouvement arrive, laisse le faire.

Même s’il est hors rythme. On s’en fout.

Si la peur se pointe, accueille là.

Si elle t’empêche de bouger, c’est ok.

Si tu as envie de tester un mouvement, teste le.

Si tu as envie d’ouvrir les yeux, ouvre les.

Si tu as envie de les fermer, ferme les.

Tout est ok.

Tu es juste là pour passer un moment avec toi et sentir le plaisir qu’il y a à être dans son corps.

A pouvoir bouger comme tu le sens, sans te soucier de ce que peuvent penser les autres.

Sans te juger.

Tout ce que tu vis est parfait.

Simple et parfait.

Prendre juste du plaisir à être toi avec toi-même.

A sentir ton corps.

A t’éclater sur la musique si c’est ce que tu as envie.

A bouger tout en douceur si c’est ce qui est bon pour toi.

On s’en fout du résultat.

Tu veux juste passer un moment simple avec toi-même.

Qu’il soit joyeux, plaisant, dur, tout est parfait.

Tu as le droit d’être qui tu es.

Et voilà, tu danses !

Même si tu ne bouge pas, tu danses !

Et tu es connecté à ton corps et a ton ressenti.

BRAVO A TOI !

Tu peux refaire cet exercice en toutes circonstances, pourvu que tu trouve un endroit calme et à l’écart pendant… 5 minutes environ (le temps d’une musique quoi)

Oh, et puis, évidemment, pas besoin que ça ressemble à quelque chose !

Donc beau, pas beau, en rythme, pas en rythme, on s’en tape, tant que toi tu passes un bon moment !

Alors, c’était comment ? 😃

Si cet article t'as plu, partage le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *