Danse sensitive,  Émotions

3 manières d’accueillir ses émotions négatives

Les émotions “négatives”, vous connaissez ?

La peur. La tristesse. La honte. La colère. La culpabilité. Etc…

Ces émotions, on n’aime pas les ressentir.

On les fuit (très) souvent.

Moi la première.

Pourtant elles sont là et bien là.

En général, quand on exprime une de ces émotions (ou qu’on l’a ressent) on nous dit de :

  • Rester positif. (Dire des phrases positives)
  • Faire comme si … (on n’avait pas peur par exemple)
  • Regarder ce qui va bien dans notre vie / Voir le cadeau derrière. (La gratitude)
  • Se mettre en mouvement, se redresser, pour créer une autre émotion / ressenti dans le corps.
  • Bon, et puis toutes les techniques qu’on peut trouver un peu partout.

Et je suis ok. Tout ça ça peut marcher.

Dans certains cas.

Mais la plupart du temps ce ne sont quand même que ces moyens de camoufler ce qui est là. (L’émotion donc)

C’est mettre du parfum sur de la merde. Ok, momentanément ça sent meilleur, mais concrètement la merde elle est toujours là.

L’importance d’accueillir son émotion

Ignorer l’émotion (conséquence des techniques citées plus haut) ne la fait pas partir. Elle est toujours là et continue à crier.

Cette émotion elle a besoin d’être accueillie.

D’être écoutée.

Ça ne veut pas dire la suivre. Si j’ai hyper peur de faire quelque chose, la peur ne vient pas forcément me dire de ne pas y aller.

Elle peut très bien venir me dire que je ne suis pas prête, et donc m’invite à me préparer mieux/ plus/ d’une autre façon.

Elle peut m’indiquer que je suis en train de sortir de ma zone de confort et de changer – et donc là c’est juste mon ancien système qui réagit. Plutôt bon signe.

En fait une émotion peut m’indiquer plein de trucs différents. Et je ne peux pas savoir ce que c’est sans l’accueillir.

Sans l’écouter.

Et parfois j’aurais une réponse de ce qu’elle veut me dire.

Parfois j’aurais “juste” un soulagement intérieur parce que, ça y est, je l’ai vécu, je peux utiliser l’énergie utilisée par cette émotion pour autre autre chose 😉

Donc, quand tu as une émotion, ne cherche pas à comprendre pourquoi, d’où elle vient, qu’est-ce qui se passe, etc…

Accueille là.

Vis là.

Et c’est tout.

3 manières top et super efficaces pour accueillir les émotions :

💕 Je reconnais que je vis un truc désagréable

“Oui, là tout de suite j’ai honte”. Et c’est tout. C’est ok.

Et même sans nommer l’émotion : “là je ne me sens pas bien”

Et c’est comme ça.

Sans chercher à rien changer.

Juste reconnaître ce que je vis.

C’est déjà beaucoup et parfois, ça suffit 😉

💕 Je me connecte aux sensations corporelles que ça engendre

Les yeux fermés, je reste connectée aux sensations corporelles que l’émotion engendre chez moi.

Tiens là je sens une tension dans les épaules. Je reste en lien avec ça. À ça se déplace : maintenant j’ai des tensions dans les mains, elles se crispent. Et puis mes mâchoires se contractent. Je reste avec mes sensations et je les laisse évoluer à leur rythme.

Je suis juste présente à ce qui se passe dans mon corps.

Et quand je sens que c’est bon, c’est bon.

Plus ou moins dur en fonction de l’émotion ou du ressenti mais hyper puissant !!

💕 Variante : DANSER ton émotion.

Tu trouves une musique qui correspond à ton état du moment, tu la mets, tu te connectes à ton émotion et tu la danses !

Tu laisse venir les mouvements.

Tu es là, présent avec toi et ce qui est présent pour toi.

Peut être que ça se transformera au fur et à mesure de la danse.

Peut être pas.

En fait on s’en fout.

Il s’agit juste de t’accorder un moment avec toi-même, avec ce qui t’habite, d’être pleinement présent à toi.

Cette option est assez géniale parce que la musique aide à être dans l’émotion et à être dans l’instant.

Voici en exemple un extrait de ma danse d’un mélange de peur, honte et tristesse. ☺️ (à regarder sur Facebook)

Je t’invite à faire de même.

Pour une émotion “négative” OU “positive” 😉

Dans tous les cas la danse c’est génial et libérateur.

Passer par le corps c’est vraiment le moyen idéal de se reconnecter à soi et d’exprimer ce qui nous habite. Le laisser sortir. Et passer à autre chose.🙂

Je t’invite vraiment vraiment vraiment à tester !

Comment tu fais pour accueillir tes émotions toi ? Dis le moi en commentaire !

Si cet article t'as plu, partage le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *