Avancer

3 choses à savoir (et appliquer) pour sortir de la timidité

Comme je te l’ai expliqué dans cette vidéo, j’ai été très (très) timide quand j’étais jeune. Jusqu’à au moins mes 14/15 ans. Puis j’ai décidé de faire en sorte d’en sortir. Ca m’a pris du temps mais je considère aujourd’hui que je ne suis plus timide (même si j’ai toujours des angoisses quand je dois aller parler à quelqu’un 😉😊).

Et je veux te partager ici 3 trucs essentiels que j’ai appliqué. 3 trucs que tu peux mettre en place dès maintenant, même si tu es complètement coincée et complètement paniquée à l’idée d’aller vers les autres et de leur parler.

Let’s go !

Hyper important à savoir !

1- Ca demande du temps

Le premier point que j’ai envie de t’amener c’est que ça va prendre du temps.

Pas mal de fois, quand j’ai lu des articles de développement personnel sur le sujet (et sur la confiance en soi), j’ai eu la sensation qu’en appliquant leurs techniques, j’allais sortir de la timidité en deux temps trois mouvements.

Du coup je me suis sentie assez nulle plein de fois. Assez déprimée de ne pas y arriver. D’être encore timide.

Et même découragée plein de fois, je l’avoue.

Donc la vérité c’est que non, ce n’est pas en appliquant n’importe quelles techniques que tu sortiras de la timidité du jour au lendemain.

En particulier si tu pars de trèèèèès loin.

Ca demande du temps.

De l’entraînement.

C’est normal.

Et c’est hyper important d’en avoir conscience pour ne pas s’imaginer des trucs.

Passer à l’action – aller vers les autres

Evidemment tout le monde va te conseiller d’aller faire un pas vers les autres. Commencer doucement. Et évidemment ils ont raison. Je vais même te conseiller la même chose.

Sauf que je sais que ça peut être hyper dur !! Hyper hyper !

Ce qui fait que moi, pendant longtemps, je ne l’ai pas fait.

Du coup, je te partage les 2 techniques qui m’ont aidées à le faire, progressivement. (Parce que je le répète, le plus important à retenir c’est que ça demande du temps !)

2- Utiliser sa douleur

J’étais donc timide. Je n’osais pas aller vers les autres.

Et puis à un moment, ça a été trop douloureux. En particulier mon année de seconde où, comme je n’avais osé parler à personne, j’ai été toute seule toute l’année.

L’année suivante j’ai décidé que ça suffisait.

Ok, j’étais complètement flippée, mais pas moyen que je revive la même chose que l’année précédente !

C’est ce qui m’a aidée à passer à l’action au début de l’année et aller m’assoir au self avec des personnes de ma classe. Même si je suis bien restée debout tétanisée pendant 2-3 minutes avec mon plateau à me demander si j’allais y aller ou pas.

Pendant ces quelques minutes où j’hésitais entre suivre ma peur et y aller, je me suis connectée à cette douleur d’avoir passée cette année toute seule.

Et j’y suis allée.

Et régulièrement après, à chaque fois que j’ai changé d’établissement scolaire, à chaque fois que j’ai dû m’intégrer dans un nouveau groupe, quand la peur d’aller vers les autres se pointait et était tellement forte qu’elle menaçait de me submerger : je repensais à cette année, à cette douleur. Et au fait que j’avais réussi l’année suivante à dépasser ma peur.

Et j’y allais.

Ce moment est le moment qui m’aide le plus à me dépasser dans les cas où la peur est super forte.

Et pus, avec le temps, la confiance que je sais faire, que je sais aller vers les autres s’est installée. Je n’ai plus forcément besoin de me rappeler ce moment pour avancer.

Parce que maintenant, je sais que je sais faire. je l’ai déjà fait pleins de fois.

Et ça devient plus facile. 🙂

Donc pour démarrer, je te conseille de te connecter, et bien, à ta plus grande souffrance qui vient de ta timidité.

Et utilise cette souffrance pour te dire que tu ne veux plus vivre ça. Jamais.

Et passe à l’action.

3- Entraîne-toi – faire des petits pas

La deuxième chose essentielle à savoir au niveau de ce passage à l’action, c’est que plus tu vas viser une action haute par rapport à là où tu en est et plus tu vas avoir peur. En fait, disons le clairement, moins tu vas y arriver. Et plus tu vas déprimée, te décourager et te sentir nulle. Donc te renfermer sur toi et abandonner.

C’est débile !

Tu as hyper peur de parler aux autres ? Eh bien, commence par les regarder dans les yeux.

Par exemple tu décides de croiser le regard de 3 inconnus dans la rue. Puis tu les regarde pendant 2 secondes. 5 secondes. Tu leur souris. Tu leur dis bonjour. Puis, pourquoi pas tu leur fait un compliment. Ou tu leur pose une question.

Moi l’un de mes trucs, ça a été de m’entraîner à lever la main en classe. Puis à oser aller au tableau.

Regarder dans les yeux et dire bonjour, ça a aussi été un bon exercice qui m’a duré bien longtemps 🙂

Honnêtement, l’histoire du compliment à trois inconnus dans la rue, ça je n’y arrive pas encore. Et je ne sais pas si c’est super important pour moi donc je ne me focalise pas là dessus 😉

Tu peux aussi commencer par écrire par exemple, si tu es plus à l’aise à l’écrit. Par exemple moi j’ai commencé par laisser des “j’aime” que Facebook. Puis à laisser des commentaires. Puis à écrire des publications, des articles de blog, sans en faire de pub au départ puis je les ai partagé. J’ai commencé à faire des vidéos. Etc…

Bref, comme tu le vois, plutôt que de te focaliser sur l’action idéale que tu pourrais faire (comme aller voir telle personne qui te plait pour lui dire que tu voudrais bien la connaître plus et être amie avec elle) focalise-toi sur l’action que tu peux faire maintenant !

Si tu as décidé de faire telle action mais que tu n’y arrive pas, même avec la technique que je t’ai donnée plus haut, c’est ok. C’est que tu as dû viser trop haut.

Du coup prend cette action et divise là en plus petites actions.

Toutes les actions peuvent être divisées en pas plus petits.

Et commence par ces petites actions.

Et avec le temps et l’entraînement (oui, c’est un entraînement) tu seras de plus en plus capable d’aller vers ton action idéale. Et même au-delà.

Et un jour tu verras que tu ne pourras même plus vraiment être qualifiée de timide 😉

Tout ça en ayant posé des petites actions tous les jours.

A toi de voir maintenant quelles sont les petites actions que tu peux posé dès maintenant pour devenir plus confiante dans tes relations avec les autres 😃

Pour aller plus loin sur ce qui peux t’aider à passer à l’action, je te conseille de lire ces deux articles : les petits pas et 10 techniques pour dépasser son inconfort et sa peur et passer à l’action

Sache en tout cas que c’est carrément possible, et que moi-même je n’y croyais pas à l’époque quand on me le disait, donc je sais que tu peux avoir du mal à me croire.

Mais si tu es vraiment prête à prendre le temps qu’il faudra et à t’entraîner chaque jour en posant des petites actions, alors je te garantie que ça va finir par payer !

Dis moi en commentaire : est-ce que tu es timide et est-ce que mon article t’aide ? Ou bien as-tu été timide et qu’est-ce qui toi t’as le plus aidée à t’en sortir ?

Si cet article t'as plu, partage le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *